INRA SenS

Larry Busch au séminaire de INRA-SenS

vendredi 23 novembre 2012, par Jean-Philippe Cointet, Lorène Prost

Larry Bush est University Distinguished Professor of Sociology et Director du Center for the Study of Standards in Society à la Michigan State University.

Cette séance du séminaire est ouverte au public sur inscription, à l’adresse suivante : seminaire@inra-ifris.org. Elle se tiendra le mardi 18 décembre à 14h30 à Champs sur Marne à la Cité Descartes (RER Noisy-Champs), dans le Bâtiment Bois de l’étang, Aile C, salle 219.

Taking Sustainability Seriously : The Role of Knowledge Institutions

The contemporary division of knowledge poses major problems for sustainability. From renaissance art we have inherited a particular way of envisioning the world that obscures and rejects other ways of knowing. From Enlightenment science we have inherited the taken-for-granted antinomies of our age (e.g., nature/culture, facts/values). Although this division of knowledge has been exceedingly productive, it leaves us blind to most of the problems of sustainability. Indeed, it is fair to say that our current disciplinary divisions are now as out of date as the medieval trivium and quadrivium. Taking sustainability seriously will require that we ask questions that have been virtually forgotten and that we abandon some of our most deeply cherished notions about what shall count as acceptable answers.

Penser sérieusement la durabilité : le rôle des institutions scientifiques

La division contemporaine de la connaissance pose des problèmes majeurs pour la durabilité. De la renaissance, nous avons hérité d’une vision du monde qui obscurcit certains modes d’accès à la connaissance. Des Lumières, nous avons hérité les antinomies comme la séparation nature/culture, faits/valeurs qui sont toujours omniprésentes dans notre monde contemporain. Bien que cette division des connaissances ait été très productive, elle nous laisse aveugle face à la plupart des problèmes de durabilité. En effet, il est raisonnable à dire que nos divisions disciplinaires contemporaines sont aussi datées que le trivium et quadrivium médiévaux. Penser sérieusement la durabilité exige que nous nous posions des questions que nous avons virtuellement oubliées et que nous abandonnions plusieurs des notions les plus profondément ancrées parmi ce qui compte pour nous comme des réponses acceptables.

A propos de Lawrence Busch

Lawrence Busch est professeur distingué à l’Université de l’Etat de Michigan. Il a été membre de la faculté à l’Université de science et technologie, à Trondheim, Norvège, à l’Université de Lancaster au Royaume Uni, et à l’Institut de Recherche pour le Développement. Il a publié treize livres. Parmi eux, le plus récent est Standards : Recipes for Reality (Standards : Recettes pour la Réalité, MIT Press, 2011). Il est auteur ou co-auteur d’environ 150 autres publications. Il a été président de la Rural Sociological Society et l’Agriculture, Food, and Human Values Society. Il est ‘fellow’ de l’Association Américaine pour l’Avancement de la Science, Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole, et membre de l’Académie d’Agriculture de France. Récemment, il a reçu un doctor honoris causa de l’Universidade Técnica de Lisboa. Ses activités de recherches articulent notamment : l’emploi des standards dans les politiques publiques et privées, l’éducation supérieure et le rôle du néolibéralisme dans la transformation des sociétés.

Répondre à cet article

INRA © INRA SenS (INRA Unité de Recherche 1326) - IFRIS | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0