INRA SenS

Les normes de développement durable : le role de l’ISEAL

vendredi 21 septembre 2012, par Allison Loconto

Les deux chercheuses signent un chapitre de l’ouvrage Normaliser au nom du développement durable, dirigé par Pierre Alphandéry, Marcel Djama, Agnès Fortier, and Eve Fouilleux aux Editions QUAE. Dans leur contribution, elle analysent la généralisation des standards de durabilité à travers l’émergence, sur le plan global, d’un régime tripartite de standardisation durable. Au cœur de ce régime agit un acteur politique particulier, l’Alliance ISEAL, qui produit des méta-standards - des normes sur l’élaboration et l’application des normes - et privilégiant une vision uniquement procédurale de la durabilité. À travers cette activité de méta-standardisation et les alliances et enrôlements auxquels elle donne lieu, l’ISEAL refaçonne la globalisation dans un sens plus juste et plus respectueux de l’environnement, tout en augmentant sa propre légitimité en tant que représentant du mouvement global de standardisation durable.

Fouilleux, Eve, et Allison Loconto. 2012. "L’Alliance ISEAL, ambassadeur des standards volontaires : Emergence et affirmation d’un acteur politique transnational privé." Pp. 39-59 in Normaliser au nom du développement durable, Pierre Alphandéry, Marcel Djama, Agnès Fortier, and Eve Fouilleux (eds.), Paris, Editions QUAE

Voir en ligne : http://www.quae.com/en/r1615-normal...

Répondre à cet article

INRA © INRA SenS (INRA Unité de Recherche 1326) - IFRIS | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0