La Recherche, l’Innovation et le Conseil aux prises
du Développement Durable en Agriculture

Rythmes, Saillances, Emergences

logos pro dd 

Colloque Final du Projet PRO-DD du programme fédérateur de l’ANR « Agriculture et Développement Durable » ADD

Le 2 et 3 juin 2010 à Paris, aux Mines ParisTech

60 boulevard Saint Michel, Paris 75 005 (RER Luxembourg)

 

Invitation

Invitation

Le colloque final du projet PRODD (« Production de connaissances, Innovation et Développement en agriculture et concrétisation du Développement Durable ») offre l’occasion de prendre connaissance des résultats d’un travail de recherche original en sciences humaines et sociales.

Nous vous invitons à découvrir et discuter les résultats de recherche provenant d’une série de cas d’étude analysés de façon transversale : la conception innovante dans la valorisation des agro-matériaux de lin et de chanvre, l’appropriation collective des nouveaux critères de sélection génétique animale et végétale fondés sur la durabilité, la recomposition du conseil agricole dans une période de refondation des métiers et des missions, la constitution de dispositifs frontières articulant agriculture et biodiversité.

Ce colloque se veut un moment pour confronter ces résultats à d’autres approches et d’autres lectures des transformations du système de recherche, de développement et de conseil en agriculture, qu’il s’agisse de celles de collègues scientifiques ou de décideurs et porteurs d’enjeux. Moteur d’innovation et de transformations profondes ou simple effet de mode parfois perçu comme contraignant, le développement durable est ce que les acteurs en ont fait jusque là collectivement. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de décrire, de modéliser et de comparer un ensemble de situations et de pratiques, afin d’élargir le spectre des formes d’action collective possibles pour un développement durable de l’agriculture.

Télécharger l’invitation :

PDF - 573.2 ko
Annonce colloque final PRO-DD


Thème du colloque

L’affirmation d’un développement soutenable puis la nécessité d’aborder les causes et les effets du changement climatique se sont progressivement imposées durant les deux dernières décennies, d’abord au sein de la communauté scientifique internationale, puis dans les arènes publiques et certaines niches économiques. Pour l’agriculture française la vague du développement durable provoque des mouvements collectifs forts, qu’elle soit perçue comme une nouvelle contrainte difficile à intégrer ou comme une opportunité de transformation des produits, des pratiques et des fonctionnements collectifs.

Parler d’innovation, de conception innovante, de changement, suppose une distance critique vis-à-vis d’une orientation dite « productiviste » alors que celle-ci se voit remise en question avec le Grenelle de l’Environnement. Cela conduit à des interrogations de fonds sur le système de recherche, de développement et de conseil en agriculture qui a fondé et légitimé un tel engrenage de la production agricole. Fonder une contribution de l’agriculture au développement durable suppose une évolution assez profonde des pratiques, des relations sociales et des cadres conceptuels qui conditionnent la mise en place de finalités et moyens en cours de définition mais aussi des expérimentations collectives car de nombreuses « solutions vertes » et de multiples initiatives environnementales et territoriales ont été identifiées. Mais ce ne sont sans doute que les premiers symptômes de l’émergence, souvent difficile, de nouvelles formes de production de connaissances, de nouvelles organisations pour une conception innovante collective et des sociabilités professionnelles différentes.

Les travaux de recherches conduites dans le projet PRODD permettent de prendre la mesure à la fois de la réalité d’un mouvement d’engagement de l’agriculture vers le « durable » et des difficultés de cet engagement. On ne saurait parler d’un « nouveau modèle de développement vert » tant les contrastes sont légion. On observe aussi bien des situations d’indifférence que des formes de crise ou d’invention d’organisations originales. Une recherche collective par études de cas permet ainsi de contraster et comparer des configurations étudiées empiriquement pour analyser les Rythmes, les Saillances et les Emergences de la concrétisation du développement durable. Ainsi les transformations de l’agriculture seront mises en perspective selon trois dimensions temporelles : une dimension de temps long en se référant à l’époque de la modernisation agricole des Trente Glorieuses et à ce que nous héritons d’elle (R) ; une dimension du temps présent où tout un ensemble de phénomènes indiquent le « test » de solutions techniques ou organisationnelles s’appuyant sur une sorte de conscience réflexive d’un tâtonnement nécessaire pour engager des changements (S) ; une dimension prospective donnant à voir des formes émergentes « du durable » au sein de processus de conception innovante (E).

Ces trois approches permettent de mieux comprendre et d’analyser le régime de transition que les acteurs semblent vivre dans la mesure où ils découvrent les conditions d’une action collective qui les conduit à innover, à changer ou parfois à agir contre leurs intérêts catégoriels ou économiques de court terme.

Le colloque invite des chercheurs de toutes disciplines, des enseignants, des professionnels et des militants à partager leurs savoirs, leurs interrogations et leurs opinions sur cette période de transition.

Chercheurs participants

WP- L’innovation pour la Valorisation Agricole Non-Alimentaire. Dynamique et pilotage des ordres socio-économiques à l’épreuve du développement durable.

Chercheurs participants :
- Pascal Le Masson, (MinesParisTech, CGS) – Resp. de WP
- Franck Aggeri, (MinesParisTech, CGS)
- Marc Barbier (INRA, UR SeNS),
- Avec la collaboration de Pauline Caron et de Thomas Tari

Chercheurs partenaires associés aux travaux :
- Bernard Kurek (INRA, UMR FARE)

Partenaires des recherches :
- Pierre Bono (ITC, FRD)
- François Bert (ITL)
- RMT Biomasse, Pôle IAR, Nouricia

WP- Construction sociotechnique des référentiels de connaissance en génétique et production animale et végétale

Chercheurs participants :
- Christophe Bonneuil (CNRS, CAK et UR SenS)
- François Hochereau (INRA, UR SenS) - Resp. de WP
- Pierre-Benoît Joly (INRA, UR SenS)
- Martin Remondet (INRA, UR SenS)
- Adel Selmi (INRA, UR SenS)

Chercheurs partenaires associés aux travaux :
- Patricia Pellegrini (INRA-SGQA) et autres chercheurs du projet ANR - COSADD

WP- L’appareil du développement agricole à l’épreuve du développement durable.

Chercheurs Participants :
- Sandrine Petit (INRA, LISTO),
- Bruno Lemery (AgroSupDijon, LISTO),
- Claude Compagnone (AgroSupDijon, LISTO) - Resp. de WP

Chercheurs partenaires associés aux travaux :
- Pascal Moretty (CA),
- François Kockmann (CA),
- Partenaires des recherches :
- Chambres d’agriculture de Saône et Loire, de Savoie et d’Isère

WP - Biodiversité, nouveau motif de rationalisation agricole ?

Chercheurs participants :
- Céline Granjou (Cemagref, DTM) - Resp. de WP
- Isabelle Mauz (Cemagref, DTM)
- Avec la collaboration de Marie Pagès, Timothée André.

Partenaires des recherches :
- Philippe Mestelan, (Parc Naturel Régional des Bauges, chargé de mission).

Programme

Télécharger le programme :

PDF - 245.8 ko
Colloque Final PRODD - Programme détaillé


Actes en ligne

Pour accéder au site des actes en ligne vous devez vous identifier : [cliquer ici|http://www.inra-ifris.org/spip.php?...]

INRA © INRA SenS (INRA Unité de Recherche 1326) - IFRIS | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0